Vous êtes ici : Accueil > Les matières et les travaux des élèves > Spectable du module relais
Publié : 12 décembre 2016

Spectable du module relais

Le 24 novembre 2016, les élèves du module relais organisait un court spectacle, occasion pour eux de présenter le fruit de leurs six semaines de travail, avec pour finir de très beaux textes de slam que nous avons voulu partager avec vous.

Plus tard je serai producteur de films
N’allez pas croire que je me fais des films
Ou que je ne serai pas à la hauteur
Je compte bien être scénariste auteur

Pour y arriver je me lèverai de bonne heure
J’y mettrai du cœur
Créer des émotions, c’est ma passion
Je serai vendeur de bonheur

Suspens, action, aventure, film du futur
ou film d’horreur
Ne vous inquiétez pas ; il y aura de la couleur
Peut être qu’il y aura des erreurs
Mais je travaillerai avec ardeur
Mon film j’le commencerai en douceur
J’le terminerai en sueur

Pour commencer mon film, j’aurai besoin de scénaristes, de cameramen,
Il me faudra du budget , des plateaux et quelques bouteilles d’eau, j’arriverai tout en haut, et je serai admiré de toutes les women
J’exigerai des acteurs professionnels et adulés, des sonorisateurs, et des effets spéciaux
Mes bandes-annonces seront très originales, mes plans seront tournés différemment

Et pour arriver à faire tout ça je regarde beaucoup de films
Je m’informe pour savoir le matériel dont j’ai besoin
Oui, à 14 ans je rêve de faire tout ça et j’y crois moi j’sais que je peux le faire
C’est magnifique de faire des films pour faire vivre des émotions aux personnes qui les regardent.

  • Slam écrit et récité par Traian

Plus tard j’aimerais créer des jeux vidéos

Jouer c’est ma passion ça me pose ça me calme
Je suis sans pression

ça me détend, ça me défoule
pour me défendre je tire sur la foule

Sans faire de mal à personne
je ne réponds plus quand ça sonne
je ne calcule plus mon téléphone

Pour ça, je dois faire des études d’ingénieur et d’anglais
ça serait un gros kiff mais j’dois rester sur mes objectifs
je serais tellement connu qu’on saura qui je suis même chez les congolais
toutes les entreprises auront de moi un avis positif
je m’y vois déjà...

J’arrive à New York, je suis en colloc avec des geeks
On joue toute la nuit c’est fantastique
On parle programme informatique
j’suis chez rockstar society, y a une fille qui m’plait,elle joue à la play
on joue à jeu d’action, Action ou vérité
Elle est habillée en Harley Queen c est un joli cosplay
Je m’en vais nous chercher un petit thé

Rockstar c’est la meilleure boite de jeux vidéos
A chaque sortie de jeux, on saute de joie comme au rodéo
ils font de superbes graphismes
de quoi choper un traumatisme

  • Slam écrit et récité par Junior

Si j’étais Tony je connaîtrais tout Parker,
un goût d’amertume dans ma vie quand je vois tous les problèmes qu’y’a dans ma
ville.
C’est aujourd’hui que je reprends l’école donc aux devoirs faut que je m’y colle.
moi petit jeune homme de Paname je suis là pour vous présenter mon slam.

Etant petit, je rêvais de limer les barreaux de mon berceau
Mais chaque film d’action que je regarde m’incite à limer mon couteau.
La violence ne résout pas les problèmes voilà ce que j’en pense.
Je vais travailler un max pour mes frères en prison
Jusqu’à que la sueur dégouline sur mon front.

Je veux pas suivre le chemin de mes frères, c’est mon avis mais aussi celui de ma
mère.
Ma mère fait tout pour nous, elle s’y attend pas mais un jour la roue tourne.
Des fois, avec mes potes, on traîne dehors, je vois le mal m’ouvrir ses portes.

Dans mon quartier, après minuit, c’est les balles qui parlent.
Voir des grands s’entretuer pour 100 balles, je trouve ça triste à dire et pas génial.
Y’a souvent des histoires de bagarre dans mon tié-kar.

Pour un regard de travers, ils sont presque prêts à te mettre une balle ou t’éclater une
bouteille de verre sur ta tête.
Je me suis déjà fait tabasser au sol mais j’me suis toujours relevé grâce à Dieu
Je vis dans un triste décor.
Voilà la dernière phrase de mon texte... j’ai encore de l’inspiration.
Mais si je continue, je serai plein de transpiration.

  • Slam écrit et récité par Sofiane

J’veux pécho c’te gow
Pour pas passer pour un bouffon
J’ai arrêté Pokémon Go
Et puis j’joue plus au con

Convaincu qu’elle aime pas les bémols
J’calme le chien que j’suis et j’arrête de mordre
Je remets les choses en ordre
depuis aujourd’hui j’retourne à l’école

Les gars d’la cité
ils m’voient plus au terrain
Ils s’demandent où j’suis passé,
mais j’m’en tape parce que d’elle j’suis guedin

J’arrive dès le matin au collège
Avec ses amies elle rit, j’la vois sourire
J’m’approche d’elle,elle se retourne mais j’me mets à courir
À la pause du midi on l’embête, j’les chasse tel un chasse-neige

Elle m’regarde et puis me dit merci
J’me retourne sans rien dire, ébloui par sa beauté
J’m’en vais,elle vient m’rattraper et depuis on fait que d’parler
Les gars d’la cité m’traitent de bouffon, ils sont sans merci

Dans ma tête, j’suis comme un fou, c’est une dinguerie
J’me sens comme au concert de b2o à Bercy
Je suis devenu complètement fou d’elle
Quand je suis a ses côtés, j’me sens pousser des ailes

C’est avec cette fille que je veux être
Je l’aime à un point tu peux pas imaginer
Maintenant qu’on a appris à se connaître
J’vais lui demander d’être ma fiancée

J’avance vers elle mais je bégaye
J’lui avais écrit tout un poème
Mais en face d’elle j’me suis dis j’pense pas qu’elle m’aime
Alors j’rentre chez moi et jette tous mes textes à la corbeille

  • Anonyme